Histoire du vignoble

Alain Chardigny
Alain Chardigny
Vignes, garrigue et rochers
Vignes, garrigue et rochers
Vignes de cépage 'Mourvèdre'
Cépage "Mourvèdre"
Vignes de cépage 'Syrah'
Cépage "Syrah"
Vendangeuse
Vendangeur en action.
Fûts de chêne neufs
Fûts de chêne neufs

L'existence sur le Site d'une Villa romaine, puis d'une puissante Seigneurie (à partir du IXème siècle) s'étendant sur quatre mille hectares et comptant entre deux cents et trois cents habitants, explique que la culture de la vigne a toujours été présente sur le Domaine.

Depuis 1870, la famille de l'actuel propriétaire, Alain Chardigny, représentant la sixième génération, a maintenu la tradition, mais en ajustant la stratégie en raison de la crise viticole.

Sur les 350 hectares que représente aujourd'hui le Domaine, seuls 8 hectares sont plantés en vignes et produisent 25 à 30.000 bouteilles par an.

L’objectif est de proposer des vins, parmi les meilleurs de notre région, grâce à un travail rigoureux et artisanal, tant à la vigne qu'à la cave.


Le vignoble

La qualité d’un vin résulte du choix des terroirs et des soins permanents apportés à la culture.
Nous considérons que les 4 critères suivants sont essentiels :

1) Sélection des meilleures parcelles, en l’occurrence, "argilo calcaire", dominées par des barrières rocheuses, et au milieu des garrigues.

2) Plantation de 3 cépages "nobles" (Syrah, Grenache, Mourvèdre) correspondant à une évolution qualitative indispensable.

3) Rendements limités entre 30 et 40 hecto/hectare, contre 50 hecto/hectare autorisés en AOC et 80 hecto/hectare en vins de pays.

4) Vignes cultivées avec des soins extrêmes : Espaliers, Taille en double Royat, Ebourgeonnage, Effeuillage à la main et au levant uniquement, Vendanges en vert, Vendanges à la main et au panier.


La vinification

La vinification, puis l’élevage des vins, sont des temps forts qui nécessitent beaucoup d’attention et de patience.
Les 5 règles suivantes permettront d’obtenir les vins de qualité que nous recherchons :

1) Vinification, vigne par vigne, cépages par cépages, voire clone par clone, dans des cuves divisionnaires de petite capacité (10 à 50 hectolitres)

2) Vinification en 2 temps :
    - Pré Fermentation à froid (8, 10 jours) afin d’extraire la couleur et les arômes.
    - Fermentation alcoolique sous température contrôlée et pigeages quotidiens (10, 15 jours)
      afin d’extraire le maximum de tanin.
L’utilisation de pressoir à clef de bois et de petite capacité permet d'obtenir des vins très fins.

3) Elevage de la moitié de la récolte en fûts de chêne pendant 8 à 12 mois selon les millésimes.

4) Elevage complémentaire de 6 à 12 mois pour clarifier les vins de façon naturelle et éviter des filtrages mécaniques, qui détériorent la structure des vins.

5) Mise en bouteilles et commercialisation directe, garantissant la traçabilité totale de nos vins.